Juin 2011 14

Bal

De la bière, du guinguet, les derniers ouvriers en casquette à la sortie de la MANU, des radeuses en cheveux et des jeunes belles qui attendent qu’on les invite à danser. Venez au bal musette côtoyer quelques nantis avides de sensations fortes. Sous les lampions, un orchestre hors pair, talentueux qui va nous faire swinguer aux sons du trois voix. Répertoire 100% dansant avec dosage entre musette et variété.

Alain VILLESUZANNE (accordéon, basse, clavier), Jean-Michel PARISSEAUX (chant), Bernard BANNES (batterie), Jean-Bernard ANGOTTA (guitare).

Juin 2011 20

Ouverture de la Billetterie : le 21 juin 2011… pour en savoir plus

Juil 2011 03

Un groupe à la musique festive, à l’énergie punk-rock , se jouant du répertoire kitch de la variété française et à la tchatche conviviale et comique. Les Castafiores, c’est un groupe de scène, un concentré d’énergie ralliant les générations de la guitare électrique et de l’accordéon musette, sur les rythmes festifs d’une batterie rageuse.

On retrouve : Monsieur Accordéon (Nicolas Boudes), le leader, le boss, le chef, un one-man-show à lui tout seul, un brin taquin et corrosif ; Monsieur Guitare (Benoît Boudes), jovial et souriant, il chante l’amour et fait hurler sa guitare sous ses doigts de velours ; Monsieur Batterie (Benoît Dietrich), sous ses airs de gentil garçon, il ne connaît qu’un seul langage, la frappe et la cogne, 1m90 de bonheur !!!

Depuis 10 ans, Les Castafiores déploient leur folie pour réinventer avec humour la chanson française et internationale. Ils ont vendu plus de 20 000 albums  et donné 900 concerts en France et à l’étranger avec notamment Marcelet son Orchestre, Les Ogres de Barback, Les Hurlements d’Léo, Didier Super, François Hadji-Lazato, Blankass, MagydCherfi, La Mal Coiffée, Femmouzes T, Chantal Goya, Watcha, Jim Murple Memorial… Autant musiciens, chanteurs, qu’acteurs, les Castafiores est un groupe fait par et pour la scène !

Juil 2011 03

Né en 1957 à Sérilhac prés de Brive en Corrèze, Jean-Claude Labouchet commence à jouer de l’accordéon dès l’age de huit ans.Très imprégné de la musique traditionnelle, il apprend dans un premier temps le folklore et les airs du terroir. Il anime de petites soirées, banquets,mariages, puis s’intègre au sein de l’orchestre d’un groupe folklorique de sa région.

Pendant les années qui vont suivre, il continue à jouertout en apprenant d’autres morceaux du répertoire musette. Cet exercice un peu plus difficile apporte à ce musicien autodidacte une grande amélioration à son doigté tout en enrichissant son programme musical. En1973, il délaisse le groupe folklorique pour être l’accordéoniste d’un orchestre de sa localité. Ce sont ses premiers bals, ses premières prestations sur les planches pour faire danser le public des bals à papa de l’époque.En 1982, il reprend la direction de cette formation qui désormais va s’appeler « Jean-Claude Labouchet et sescompagnons ».

Parallèlement à ses activités de chef d’orchestre, il exerce la profession d’accordeur à la fabrique d’accordéon Maugein à Tulle. Il fait ainsi connaissance avec les grands noms de l’accordéon : Aimable, Édouard Duleu, Robert Monédière, Jean Ségurel, Jo Sony et rencontre Roland Manoury, personnalité reconnue du monde de l’accordéon avec lequel il collaborent pendant trois ans à l’animation d’une émission sur l’accordéon. En 1984, il participe au premier concours Jean Ségurel, de la chanson régionaliste où il obtient le prix du meilleur accordéoniste accompagnateur pour l’interprétation de l’une de ses compositions « Oh Mélanie » avec Altéro Betti. En1985, il participe toujours avec succès au deuxième grand prix Jean Ségurel où il obtient cette fois le prix de la SACEM avec sa chanson « Si tu reviens un jour dans tonvillage ».

Peu à peu il s’intéresse à la composition, à la création de nouveaux morceaux. Il rentre à la SACEM en 1988 comme membre adhérent auteur compositeur. En 1990,il est finaliste du grand prix Jean Ségurel avec « Auvergne, Limousin, Berry » en collaboration avec SébastienFarge et le chanteur Daniel Luçon.En Septembre 2000 il participe avec son orchestre à l’édition 2000 des Nuits de Nacre. Si Jean-Claude Labouchet est aujourd’hui l’un des musiciens les plus populaires du Massif Central, c’est que depuis vingt ans, il sillonne le Centre et le Sud Ouest dela France à la tête d’un orchestre qui fait les beaux soirs des samedis et les joyeuses après-midi des dimanches.

Juil 2011 03

Pour la 3e année consécutive, les musiciens de Phonambule qui interviennent tout au long de l’année sur le site du Chandou (Centre de Cure et de Convalescence), s’associent aux Nuits de Nacre, pour offrir un temps musical aux résidants durant le festival. Pour l’occasion, les 5 musiciens de Phonambule seront tous présents : Marie Laure Fraysse, Laurent Leyssenne, Annette Poulard, Dominique Rioux, Rémi Sallard. Au programme : des chansons françaises et d’ailleurs, des airs de par ici, des danses sans oublier quelques bourrées.

Page 3 of 11
<<...234...10...>>