Jul 2011 09

Electro klezmer

Entre hip hop, dub et drum & bass, Anakronic Electro Orkestra transporte la musique klezmer sur des territoires inconnus. Depuis 2007, le groupe s’adonne à d’énigmatiques séances de spiritisme musical assistées par ordinateur…
Les fantômes de la musique klezmer et les démons des Carpates se parent de sonorités de synthèses et prennent part à une étrange danse hystérique, un bal populaire survolté et surréaliste mêlant organique et digital.

Aussi envoûtante, fascinante et incongrue qu’un poltergesist dans un vaisseau spatial, la musique d’Anakronic Electro Orkestra est une alchimie terriblement efficace, mettant en transe le plus terre à terre de nos semblable, brouillant les pistes et jouant du temps, comme si le klezmer et l’électro n’avaient été dès le départ qu’une seule et même culture.

Composé de Corinne Dubarry à l’accordéon, Mikaël Charry aux machines et effets, Ludovic Kierasinki à la basse, Pierre Bertaud du Chazaud aux clarinettes et Ghislain Rivera à la batterie, Anakronic EO est l’un des groupes les plus originaux et inventifs de la scène new klezmer française. Ovni déchainé, né de l’effervescent vivier musical toulousain, le groupe communique son énergie à un public enthousiasmé par leurs inventions.

Jul 2011 09

Un accordéon, une clarinette, une contrebasse et un banjo, le groupe lillois arpente depuis trois ans les scènes des festivals et chauffe les bars et les rues en diffusant une musique Klezmer d’un nouvel ordre. Usant de leurs diverses influences, les 4 musiciens n’hésitent pas à mélanger les styles : classiques, punk, dub ou encore pop ringarde pour heurter la sensibilité du commun des mortel.

Ce quatuor a fait beaucoup de musique de rue et veut maintenant transposer son énergie et son côté théâtral sur scène. Le groupe sort son premier album divisé en deux parties s’inspirant des musiques Klezmer et gipsy punk.

A cheval entre musique traditionnelle yiddish et bière d’avant-garde, le groupe Paye ton Schtreimel, c’est un peu du balloche mais pas sans une certaine énergie « punk »

Béryl BENYOUCEF (banjo), Xavier LELEUX (contrebasse), Denis SPRIET (accordéon), Sylvain MANET (clarinette).

Jul 2011 09

Bal folk déterritorialisé

Le Bal à Bistan, c’est le grand bal créé, en marge de leurs compositions, par les musiciens de Bistanclaque : un bouillonnement musical alter-mondialisé où l’on passe d’une tarentelle à une bourrée auvergnate, d’une chanson de Khaled à un standard latino.

Rejoints par Denis Mignard à la guitare et Alice Waring aux saxophones, Eric et Renaud jouent à leur sauce ces musiques d’ici et d’ailleurs qui les emballent et qui font danser les foules.

Initié ou non aux danses folks, chacun s’y retrouve, d’autant que les instrumentistes rappellent avec humour les pas des nombreuses danses collectives qui parsèment leur répertoire et qui donnent lieu à des scènes de liesse et d’échanges mémorables.

Sorte de « baloche » nouvelle génération, le Bal à Bistan suscite bien souvent en quelques morceaux l’adhésion complète du public nourrie par le plaisir visible des musiciens à jouer ce répertoire protéiforme et généreux

Reno BISTAN (chant, accordéon, tambourin), Yves PERRIN (guitares, choeurs), Raphaël VALADE (basse), Xavier GAUTHIER (batterie)

Jul 2011 09

Un rock débridé, de la sueur, de la bière, du rock n’ roll

Né en 2004, Rue d’la Soif est un groupe bien rock voire punk, qui brise les conventions en mêlant accordéon aux powerchords énergiques. Le groupe a commencé en version acoustique puis s’est orienté vers une version plus électrique. Chaque musicien a fait partie d’un paquet de groupes avant RUE D’LA SOIF, des projets différents, petits groupes ou groupes confirmés, avec comme point commun, un vrai goût pour le live et la scène. On retrouve donc : Pierrot le chanteur – guitariste – compositeur (a joué avec les Ravis d’Vous r’voir, Les Amis d’ta Femme, Les Frères Couenne), Brice à la basse, Marco à l’accordéon, Pierrot à la guitare et au chant. Les textes parlent de la télé poubelle, des fanatiques religieux, des CRS en fin de carrière ou encore des inquiétudes légitimes sur la vieillesse. Ils ont côtoyé sur scène des artistes comme les Frères Couenne, Parabellum, Dub Incorporation, Guérilla Poubelle…
Leur album « Quoi qu’on en dise… » est sorti fin 2007 chez Believe.

 

RUE D’ LA SOIF c’est la rue des rencontres, la journée, un peu le soir, un peu la nuit, dans ces bars où l’on vient chercher un peu de tout et de rien, écouter de la musique, refaire le monde, un peu de chaleur, un peu de vie, et dans ces moments-là, quelques petits instants de poésie urbaine peuvent arriver, se glisser comme ça l’air de rien dans des conversations et des personnages improbables, étonnants… humains

Pierrot SOLEIL (chant, guitares), Laurent CHARLES (basse, chant), Nicolas LEBRET (accordéon), Fred GUEVEL (batterie, chant).

Jul 2011 03

LéOparleur est un groupe fondé en 1992 par Joseph Oster et Simon Oster faisant partie de la nouvelle scène musicale française.

Ce groupe a donné plus de 365 concerts en France et à l’étranger. Commençant par faire les tournées des bars puis des scènes nationales avec une musique rock et épicée, le groupe se définit comme faisant du Fonkadelickmethane, mélange explosif de funk mâtiné de rock psychédélique. Par la suite et au gré de l’évolution du groupe, la tendance devient plus chanson, les textes passent de l’Anglais au Français et les instruments deviennent plus acoustiques pour donner une musique que le groupe se plait aujourd’hui à qualifier de disco-punk.

LéOparleur SoundSystem, version « light » , c’est quatre musiciens du show multi-instrumentiste fort en couleurs World-Punk qui caractérisent le groupe. Le line-up inconditionnel, accompagné de la contrebasse, dompte ses percussions orientales, ses machines dub-electro, ses cuivres ska, ses accordéons balkaniques et ses guitares latinos, donnant une dimension rythmique dance-hall et époustouflante en live !

Avec : Josef Oster, chant, guitare, trompette, chant, programmation – Maya Martinez, sax, clarinette, trombone, percussions – Simon Oster, chant, accordéon – Adrien Geschickt, contrebasse, basse électrique, clarinette, Jean Bernhardt, tambours, percussions, trompette, programmation.

De belles prouesses scéniques en perspective… à découvrir !

Maya MARTINEZ (chant, saxophone, clarinette, trombone, castagnettes), Josef OSTER (chant, guitare, trompette), Simon OSTER (chant, accordéon), Adrien GESCHICKT (contrebasse, basse, chœurs, clarinette).

Page 41 of 109
<<...10...404142...50...>>