Déc 2008 06

L’accordéon, instrument sensuel, présente une organisation complexe, sans cesse en évolution. Le salon féminin bourgeois au 19e siècle l’adopte mais il atteint son apogée dans les années 1930-1940. Il subit un net désintérêt à partir des années 1965-1970. Puis, s’affiche à nouveau, débarrassé de ses complexes.

La Corrèze tient une place privilégiée dans la facture de l’accordéon : la manufacture Accordéons de France-Maugein, située à Tulle, s’impose. René Lachèze, directeur de la fabrique, perpétue un savoir-faire de tradition, dans la continuité de Maugein Frères, créée en 1919. L’accordéon dévoile sa fabrication, de la carrosserie en bois jusqu’au soufflet, de la musique jusqu’à l’accord final. Des milliers de pièces sont nécessaires pour réaliser cet instrument.

Le Pôle Accordéons de la ville de Tulle sous la houlette de Laurence Lamy réfléchit à un futur musée et a pour rôle une politique d’acquisition autour de l’accordéon. Depuis 1998, la Cité de l’Accordéon organise les Nuits de Nacre, festival de musique consacré à l’accordéon qui a lieu le troisième week-end de septembre.

Remarquablement servi par des photographies d’archives ou inédites du photographe Pascal Rabot, l’accordéon se pare de couleurs pour des vibrations musicales ou adopte l’élégance du noir et blanc pour révéler les secrets de ses harmonies. Florence Coudert

En vente à la Cité de l’Accordéon au prix de 22,00 €. Pour tout renseignement : 05 55 20 28 54.

  • Titre : 90 ans d’éruption
  • Auteur texte : Florence Coudert
  • Phothographe : Pascal Rabot
  • ISBN : 9782917848012
  • Prix : 22,00 euros
  • Editions Mines de Rien
  • Site Internet : www.editionsminesderien.com

Laissez un commentaire